HI-HAT BRASS BAND

mercredi 15 novembre 2017 / Café Charbon (Nevers)

 

Brass-Band et voodoo groove. On peut noter pas mal de projets du genre revival Neo-orléanais en pousse sur l’hexagone, revival sans doute dus à la diff de la série Treme, terrible et fascinante mise en scène de sud de l’Amérique dévastée par l’ouragan Katrina. Pourtant ici, avec le Hi-Hat Brass Band, pas de trace de à-la-mode. Le projet mené par Simon Valmort a été maturé loin du bayou : La Cité de la Voix - Vézelay, Le Silex et D’Jazz Nevers qui accueille la toute première date du combo.

Et le HHBB est clairement venu en découdre. Avec un sourire de marlou en sautoir. Groove bien rond, éclats de funk, flow ricain pas fake et incises Free carrément bien tournées. Le Bescherelle de la New-Orléans post K semble avoir été lu une bonne paire de fois et ça joue pas à l’Amérique. Nope. Mais ça joue avec. Les codes sont là, écouter un morceau comme In Deep pour s’en convaincre. Brume de scène calibrée NOLA, quête du vaudou affichée et flow pointu de Doven sans défaillance. Et l’ambiance de club du Café Charbon de ne rien enlever à l’affaire. Reprenons la série Treme ici et les clubs du Vieux-Carré. Le HHBB vous place tranquille dans la photo. Une sorte de groove-hop documentaire. Et si jamais elle a existé, la dernière tentation d’exotisme a du être heureusement noyée dans un fond d’alcool fort. Il faudrait citer arbitrairement les petits bonheurs conférés par chacun des gonz’ du combo, mais contentons-nous du son d’ensemble, puissant et précis, des compositions originales, malines et pesées, jouées le coude à la portière et basse dans les gonades (mention très personnelle au sousaphone dont les lignes vous donnent envie de faire rimer scrotum avec planétarium). Des sales gosses, yep mais pas des poussins du jour. Petite trentaine pour la moyenne d’âge et du pedigree déjà en cours d’affinage. Même si le set du combo ne sent pas encore assez le charbon et l’aisselle, ça sent déjà bon le rodage et le pneu neuf. Hi-hat BB ? High-hot bébé !

 

Badneighbour

 

Brass-Band and voodoo groove. One can note in France many project based on the New-Orleans Brass Band revival. This probably due to the diff of the fascinating Treme TV show whit depicts South of USA’s efforts after Hurricane Katrina. Yet no traces of the a-la-mode gimmick with the H2B2. Of Course the project led by Simon Valmort has matured away from the bayou but the combo knows his words: roundy grooves, bursts of funk, flow not fake and sparkles of Free. None plays American here but it surely plays with America. Listen to a song like In Deep to be convinced. NOLA and voodoo quest are displayed without failure. The H2B2 gets you quietly in the picture. Bloody Brats. Yep but not chicks. This set does not smell enough charcoal and armpit yet but it already smells oily impeller and new tires. Hi-hat BB? High-hot baby!